Pierre Gagnaire

0825.pierre_gagnaire

Né le 9 avril 1950 à Apinac dans la Loire, est un grand chef cuisinier français.

Fils d’un restaurateur réputé dirigeant le Clos Fleuri à Saint-Priest-en-Jarez, commune limitrophe à Saint-Étienne, Pierre Gagnaire commence à travailler comme pâtissier avant de passer un été dans le restaurant de Paul Bocuse. Il reprend pendant six ans le restaurant de son père avant d’ouvrir en 1981 son premier restaurant à Saint-Étienne, rue Georges Teyssier, puis rue de la Richelandière1. C’est dans ce lieu au cadre très contemporain, audacieux pour l’époque, qu’il a pour la première fois obtenu trois étoiles au guide Michelin en 1993. Suite à des difficultés financières, il ferma son restaurant de Saint-Étienne en 1995 pour venir s’installer à Paris, rue Balzac, où il retrouva ses trois étoiles quelque temps plus tard. En 2002, il ouvre le Sketch à Londres; en 2005, un second établissement parisien le Gaya Rive Gauche rue du Bac, plus simple que le premier ; toujours en 2005, un restaurant à Tokyo; en 2006, un autre à Hong Kong; en 2009, un dernier à Las Vegas.

Sa cuisine très créative, parfois considérée « iconoclaste » utilise, entre autres, des applications de la gastronomie moléculaire. Pierre Gagnaire collabore régulièrement dans ce domaine avec Hervé This, physico-chimiste à l’INRA.

Ses plats évoquent souvent une constellation : une assiette principale entourée de multiples satellites. Des mets réputés modestes comme le navet, la raie, certains abats, prennent avec ses présentations précises et précieuses une allure spectaculaire.

En 2006 parait La cuisine c’est de l’amour, de l’art, de la technique, qu’il a coécrit avec Hervé This et, la même année, il publie Lucide et Ludique, résumant ses 40 années d’expériences culinaires.

Pierre Gagnaire est membre de l’Académie culinaire de France.

En 2007, Pierre Gagnaire participe aux Étoiles de Mougins, le Festival International de la Gastronomie et en est le président du concours amateur.

http://www.pierre-gagnaire.com/

Je me suis rendu compte très tôt que j’ignorais la matière première.
Je l’ai découverte, regardée, mangée, touchée pour construire mon univers sensoriel et écrire mon garde-manger.
J’ingérais, digérais cette découverte et le résultat devint au fil des jours plus harmonieux.
Petit à petit j’entraînais le produit dans un nouvel univers, ébahi chaque instant par l’infini des saveurs.
Je veux alors mettre dans ma cuisine du sentiment et de l’intelligence.
L’homme a besoin de poésie, de tendresse et de choses bien faites.

Invention de la cuisine – Pierre Gagnaire

La cuisine de Pierre Gagnaire ne ressemble à aucune autre, surtout pas à celles de ses imitateurs… Aussi en a-t-elle déconcerté plus d’un. Pour éviter l’ennui, Gagnaire a pris le parti de toujours évoluer : « immédiate », en mouvement, sa cuisine est un peu l’équivalent, dans le domaine du goût, de l’abstraction en peinture.
Les images de Paul Lacoste nous offrent un beau moyen de mieux comprendre la créativité de ce cuisinier hors pair pour qui prendre la cuisine au sérieux ne veut surtout pas dire la rendre ennuyeuse.

http://www.youtube.com/watch?v=Lfk-yvwJw4U

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s